Agile Tour Vannes 2013 – Sessions en bord de mer

De la pluie, du froid, du vent, des CRS et gendarmes à chaque portique le long de la route avec Julien et Nicolas…. Pas de doute, on est en Bretagne 🙂 Dans le Morbihan plus précisément.

Mais l’accueil étant tellement chaleureux, on s’y sent comme chez soi

Ca commence tout naturellement avec le mot d’ouverture de Christophe.

BYdCb3aIIAAIno3

Agile Tour Vannes se veut être un « petit » événement, presque « familial » et au final c’est ce qui fait son charme. 80 personnes donc et une quinzaine d’orateurs. Lire la suite

Mémo Kanban

Je suis tombé il y a quelques temps sur un mémo Kanban réalisé par Ian Carroll (pour ceux qui ont eu la chance d’aller au Lean Kanban FR 2013, vous avez pu le croiser à cette occasion) que j’ai eu envie de traduire, tout simplement car le format et le contenu étaient intéressants.

Vous trouverez donc ci-dessous ce petit mémo à imprimer et afficher où bon vous semblera 😉

Kanban Cheat Sheet FR

Thank you Ian to have allowed me to make this translation

Présentation Breizh Camp

Le Breizh Camp est un rendez-vous incontournable sur les technos de développement logiciel.

2 jours avec des conférences à la pointe sur les nouveautés, une organisation parfaite orchestrée par des petits hommes orange, le tout sur deux jours très très denses.

J’ai eu la chance d’y participer en tant qu’orateur cette année pour animer un atelier avec Aurélien Morvant et donner une conférence. Voici les slides de ma présentation dont le but était de sensibiliser les équipes à l’auto-organisation.

Coach Retreat Nantes – 29/06/2013

6271655691-1J’ai participé samedi dernier à un coach retreat.

Nous étions une bonne vingtaine de personnes de tout horizon (Bordeaux, Nantes, Rennes, Paris, etc….) à nous retrouver dans les locaux d’Ippon Technologies à Nantes à l’initiative de Patrice BoisieauOana Juncu et Christophe Keromen.

Je ne vais pas revenir sur ce qu’est un coach retreat, certains en parlent mieux que moi ici.
Lire la suite

Tests definition by Martin Fowler

Dans une série d’articles récents (références ici), Martin Fowler fait un focus sur différentes sortes de tests (en-dehors des test unitaires). Voici un petit résumé de ce que j’en ai tiré :

Martin Fowler se base sur la pyramide de test explicitée par Mike Cohn dans Succeding with Agile.

Testpyramid

A laquelle il rattache l’ensemble des tests suivants :

BroadStackTest : test qui utilise une grande partie des fonctionnalités de l’application. On parlera aussi de test end-to-end. Ce genre de test se réalise donc régulièrement en manipulant l’UI.

Pas de bouchons, pas de mock, on teste l’application dans sa version finale avec les liens vers tous les composants. Ce sont cependant des tests assez longs à exécuter comparativement aux ComponentTests.

BusinessFacingTest : définit comme un test permettant d’utiliser un langage commun (Domain Specific Language) entre le spécifieur et l’équipe de réalisation de la fonctionnalité. On peut l’automatiser via des outils comme Cucumber. Pour moi, ça s’apparente à du BDD. Ils peuvent être implémentés sous la forme de BroadStackTest étant donné qu’ils sont orientés utilisateur ou de ComponentTest ce qui leur vaudra d’être plus facilement maintenables et plus rapidement exécutés.

UserJourneyTest : test permettant de décrire un ou des scénarios d’utilisation de l’application. C’est une forme de BusinessFacingTest permettant de définir une suite d’interactions que l’utilisateur-type fera en utilisant les diverses fonctionnalités de l’application. Ce type de test est en général implémenté comme un BroadStackTest. En comparaison au StoryTests, ce type de tests n’est pas lié spécifiquement à une User Story. Ainsi, si une story change de comportement, il suffira de mettre à jour une partie du UserJourneyTest, et rarement l’intégralité du test (ou de créer un nouveau test).

SubcutaneousTest : test se trouvant juste en-dessous de l’UI permettant de « taper » sur les fonctionnalités de l’application sans utiliser l’UI. Ce qui peut être plus rapide. Le warning sur ce genre de test est que selon la technologie utilisée, si une majeure partie du comportement de l’application est défini dans l’UI et non dans le code côté « service », ce comportement ne sera pas testé. Peut être assimilé à un BroadStackTest.

ComponentTest : test se limitant à une sous-partie du système. Il diverge du BroadStackTest qui lui s’étend plus sur l’ensemble de l’application. Ils sont donc plus simples à implémenter et s’exécutent plus facilement. Ils permettent donc d’isoler un sous-système et de vérifier son comportement, toutefois sans se soucier de ses interactions avec d’autres éléments.

StoryTest : ce sont des BusinessFacingTests utilisés pour valider le comportement d’une User Story. On les assimile donc à des tests d’acceptation définis par le spécifieur et l’équipe au moment de la définition de la story. Ce sont généralement des BroadStackTest. Cependant, ce genre de test peut causer certains soucis, amener à de la duplication de comportement au sein des tests (fonctionnalités qui se recoupent, etc…) ce qui induit des difficultés de maintenabilité des tests. Il ont de plus un long temps d’exécution ce qui induit une violation de la pyramide de test pour bon nombre d’entre eux. Il est donc privilégié d’utiliser des UserJourneyTests associés à des ComponentTests.

BreizhCamp 2013

Les 13 et 14 Juin, RV à l’ISTIC à Rennes pour le BreizhCamp 2013, 2 jours avec Un mix de technologies, un max de connaissances.

logo

Un programme plus qu’alléchant et ô combien dense autour des technologies de développement….et une petite pointe d’agilité.

En effet un track a été réservé pour parler (et jouer)  agilité avec les développeurs. Pas déconnant en soit. Puisque faut-il rappeler que le manifeste agile a été rédigé par des personnes (Kent Beck, Uncle Bob Martin, Martin Fowler, pour ne citer qu’eux) qui sont des développeurs à part entière.

Je rejoins Thierry Cros qui dans un article (http://thierrycros.net/?post/2013/04/18/2010-aujourd-hui-%3A-agile-v3) fait le constat de la mise sous l’éteignoir des pratiques d’ingénierie au profit de la gestion managériale, qui même si elle est un enjeu majeur aujourd’hui pour moi, ne doit pas occulter le fait que l’agilité a été faite par des développeurs, pour des développeurs. Ne l’oublions pas..

Programme du breizhcamp

Agile Open Space

Jeudi dernier, j’ai participé à un agile open space initié par Christophe Bégot qui nous a accueilli dans les locaux de Timwi Consulting à Rennes. Nous étions 7 (en plus de Christophe, les Vannetais Christophe Keromen et Dominique de Premorel avaient fait un crochet Rennais. Guillaume Collic, Jean-Michel Delehaye et Simon Jaillais complétaient cette petite assemblée)

L’open space, le principe?

Le principe est de discuter de divers sujets exprimés par les participants dans plusieurs lieux identifiés.

L’open space est régi par la loi des deux pieds (un pied de passion, un pied de responsabilité). Cette loi induit que si vous pensez ne plus contribuer ou ne plus bénéficier de la discussion à un endroit, vous êtes libres d’utiliser vos deux pieds pour en sortir et allez où bon vous semble.

De cette loi dérivent 4 principes :

  • Les personnes qui sont là sont les bonnes personnes.
  • Quoi qu’il arrive, c’est la seule qui pouvait arriver.
  • Quand ça commence, c’est que c’est bon moment pour commencer
  • Quand c’est fini, c’est fini.

L’open space, le déroulement

Christophe avait préparé 5 salles, et 3 créneaux de 30 min. Nous avons dans un premier temps défini nos sujets, les avons placés comme ci-dessous. Et au gong, chacun s’est dispersé.

20130328_201434

Une règle (encore une!!!), importante mais somme toute logique est que les personnes présentant un sujet soit présentes dans la pièce dans laquelle se déroule la discussion autour de ce sujet. C’est quand même plus pratique.

Comme vous le voyez, il en est sorti un bon nombre de discussions intéressantes, desquelles ont émergés réflexions, retours d’expérience, débats….

Nous avons gardé 30 min à la fin de débrief.

Ce qui a été

– L’organisation

– La simplicité de cette rencontre

– Les sujets abordés

Pour améliorer

– Des pizzas (j’avais faim)

– Un peu plus de temps. Sur nos 2H, le temps de la mise en place puis du débrief font  que nous n’avons eu qu’1H de discussion ce qui passe très très vite.  30 min de plus à minima auraient été souhaitables.

Je suis sorti de ce rendez-vous des idées plein la tête. C’est un moment privilégié pour s’arrêter et réfléchir sur des sujets auxquels nous sommes confrontés tous les jours, ou faire des découvertes

D’ailleurs pour ceux qui le souhaitent, le lendemain d’Agile Tour Rennes 2013 (soit le 18 octobre) se déroulera l’Agile Open Rennes. Je vous invite donc à nous rejoindre pour ces moments d’échanges privilégiés.

Belle journée pour jouer

A défaut d’avoir du soleil, il faut trouver d’autres choses pour définir une belle journée.

Avec Julien (@jfallet), on essaye de porter la bonne parole agile dans notre société. On peut dire qu’on essaye d’être des acteurs du changement (je trouve que ça fait vachement classe ). Pour ça, nous avons mis en place il y a quelques mois le Labo’Agile, sorte de point de rencontres de passionnés et organisons régulièrement des débats/ateliers ainsi que des CodingDojo. (TDD forever 😉 )

Aujourd’hui, c’était initiation aux innovation games avec notamment un atelier Product Box, le sujet étant : définir son PO parfait, qu’est ce qu’on attend de lui (sujet récurrent mais qui touche quotidiennement les personnes présentes).

6 personnes, 3 itérations et quelques jeux de mots foireux plus loin, voilà les belles production fournies par les 2 équipes :

20130107_13360920130107_13363620130107_13364820130107_133705

Pour finir, on a fait un perfection game sur le déroulement du jeu :

– note moyenne : 8/10. Bien aimé : fun, découper/coller/écrire, interactions entre les gens, découverte

– pour avoir un 10/10 : plus de matériel (revues, …), un peu plus de monde (pour plus de jeu de mots….)

Au final, un exercice intéressant pour plonger dans l’univers des jeux, des participants qui en redemandent, bref, c’était une belle journée pour jouer…

P.S : Si vous pouvez me dire laquelle vous préférez, histoire d’avoir des avis neutres…. 😉