Le but – E. Goldratt

C’est ma dernière lecture en date et ça faisait quelques temps que j’en avais entendu parler. Ce best-seller d’Eliyahu Goldratt se lit en un rien de temps.

A travers les déboires d’Alex, directeur d’usine, Mr Goldratt introduit le concept de la théorie des contraintes et ses cinq étapes :

  • identifier les contraintes du système
  • décider de la façon d’exploiter la ou les contraintes
  • subordonner tout le reste aux décisions prises précédemment
  • élever la capacité des contraintes du système
  • si une nouvelle contrainte apparaît, revenir à l’étape 1

En lisant ce livre, le parallèle avec la méthode Kanban est intéressant (Laurent Morisseau en parle d’ailleurs dans son livre Kanban pour l’IT).

A retenir:

  • les vrais problèmes ne sont peut-être pas ceux qui apparaissent en premier. Il faut se poser les bonnes questions
  • la force d’un système réside dans sa capacité à s’adapter à son environnement plutôt qu’à essayer de tout prévoir

Prochaine étape, découvrir son second livre Réussir n’est pas une question de chance.

Agile Tour Paris 2012

Le 20 Novembre au centre de conférences Microsoft se tenait l’agile tour Paris. Etant sur place la veille j’ai profité de ma petite virée sur la capitale pour y participer.

Arrivé un peu en retard, j’ai commencé par louper la présentation des sponsors. Pas trop affecté, ça va.

Keynote d’ouverture – Véronique Messager

Est arrivée ensuite la keynote d’ouverture de Véronique Messager sur la question de la fin (ou pas) du paradigme managérial à coup d’humanisme et d’agilité.  C’est marrant ça fait plusieurs agile tour où la pensée humaniste est évoquée. Bien que ce ne soit évidemment pas nouveau,  ça donne l’impression qu’on cherche de plus en plus à établir une relation avec les principes agiles.

4 points à retenir :

  • L’homme a besoin de sens
  • L’homme a des émotions
  • L’homme est un être social
  • L’homme a besoin de liberté

Le principe de favoriser l’épanouissement de chacun est louable et tout bon agiliste qui se respecte tend vers ce mode de pensée mais ça paraît toujours un peu bisounours appliqué au modèle d’entreprise où la loi du chiffre prime. Surtout en ce moment.

Sujet portant à discussion donc (c’était peut-être le but)

Scrum, Lean Software Development, Kanban. La carte et l’itinéraire – Thierry Montulé

J’ai continué avec la présentation de Thierry Montulé sur le rapprochement entre Scrum, LSD et Kanban. Ce fut sous forme d’un atelier mouvementé (trop rapide) où par groupe de 6 il fallait faire un regroupement des principes de chaque méthode.

En ce qui me concerne ce n’était pas une nouveauté. On retrouve bien quelques similitudes dans les principes de chaque méthode. Le point qui m’a dérangé dans cette présentation fut l’introduction avec l’utilisation des mots valeurs, principes, pratiques…. pour au final ne même pas évoquer XP.

Kanban Game – Laurent Morisseau

J’avais déjà joué à la V1 du jeu, là ce fut la V2. Et ce fut moins éprouvant !!!! Autant la première version avait semblée longue et confuse autant celle-ci était limpide et permet de mettre en vue les différentes stratégies à adopter et leur évolution au fil du temps :

Production selon valeur métier => production selon rapport valeur métier/coût => production selon rapport valeur métier/coût niveau goulet d’étranglement => …

Jeu très sympa pour introduire les principes Kanban.

A noter que Carlos est un emmerdeur 😉

Projet dont vous êtes le héros agile – Pablo Pernot et Antoine Vernois

Début d’aprèm dingue avec l’atelier de Pablo et d’Antoine. J’ai été content de participer en tant qu’observateur à cet atelier, ça m’a permis de profiter du regard extérieur sur cette session. C’est toujours intéressant. Beaucoup de fun donc et une quête vers la découverte des principes agiles à travers des questions, des jeux et de la flûte.

   

Et les jeux ça reste ce qu’il y a de plus sympa

What went well :

  • Des jeux sympas
  • J’ai eu quelques discussions intéressantes
  • J’ai revu Selena d’Excilys, ça rappelle des souvenirs
  • Contrairement à l’agile tour Rennes, j’ai pensé à prendre quelques photos !!!!!
  • Des sessions de près de 2H pour des ateliers, c’est pratique

What went wrong :

  • Très (trop) peu de conférences autour du développement agile. Ca reste très managérial dans son ensemble.
  • Repas en petite quantité, j’ai quasiment rien mangé (ok je suis arrivé à la bourre je discutais avec Laurent et une des leçons apprises dans l’atelier de Pablo et Antoine est de ne pas  blâmer les autres, mais bon j’avais quand même faim)
  • Trop de sessions limitées en place (je n’ai pas pu assister à la session de Jean-Claude Grosjean)
  • On capte pas la 3G chez Microsoft!!!!

Une journée tout de même intéressante.

La rétrospective 4L

Pour la dernière rétro d’équipe, j’ai essayé un nouveau format. Etant 13 personnes réunies, il fallait en trouver un (nouveau si possible, on va pas faire le même à chaque fois) permettant à chacun (marketing, PO, équipes de dev) de s’exprimer.

Nous avons donc expérimenté le format 4L :
– Liked: ce que j’ai aimé dans cette itération
– Learned : ce que j’ai appris durant cette itération
– Lacked : ce qui m’a manqué pour mieux travailler durant cette itération
– Longed For : ce que je désire pour l’itération à venir

Et avons procédé de la manière suivante :

Initialisation : disposer sur les murs 4 feuilles correspondant aux 4 thèmes

1ère étape : consiste à demander à chacun des membres de l’équipe d’écrire un ou plusieurs post-its par thème

2nde étape : on regroupe toutes les idées sur les papiers

3ème étape : par groupe (de 3 personnes dans notre cas), on prend un thème et on essaye parmi tous ce qui a été écrit dessus de regrouper des post-its en sous-catégories

4ème étape : une personne par groupe va présenter son papier à l’ensemble de l’équipe. Ce qui ouvre à des discussions

Bilan :

– tout le monde a pu s’exprimer sur son ressenti du projet
– ça a duré environ 1H30
– ça nous a permis de définir 3 choses à arrêter et 3 choses à commencer pour la prochaine itération

Un format que j’ai adopté et que je ressortirai surement une prochaine fois.
Et qui me plait d’autant plus que le titre me renvoie quelques années en arrière 🙂

Agile Tour Rennes 2012

Le 04 Octobre dernier, l’agile tour faisait de nouveau étape à Rennes. En ce qui me concerne, c’était ma première participation dans cette ville, étant néo-Breton depuis la rentrée.
Voilà le résumé de ma journée.

En arrivant, quel plaisir de rencontrer une tête connue, en l’occurrence celle de Fabrice Aimetti (@Agilarium).
Après une présentation du directeur de l’ISTIC qui nous accueillait, des organisateurs et d’un des sponsors, j’ai commencé ma journée (studieuse).

Lire la suite

Tada!!!

Voilà, je me lance moi aussi. Cela faisait un petit moment que l’idée trottait dans un coin de ma tête, que j’avais envie de partager, échanger sur des sujets autour du développement agile, et de mes autres passions. Alors bon, je fais le grand saut, me voilà bloggeur. En espérant pouvoir apporter quelque chose aux quelques personnes qui me liront.